Son action

Améliorer les modalités de gestion des établissements et services  

Le développement de la pratique du « prendre soin » passe par la mise en place d’organisations qui donnent à chacun les réponses concertées et ajustées aux questions de principe ou de pratique posées en matière éthique. L’association s’attache à développer les compétences managériales ainsi que des processus de gestion dans ses établissements et services, en s’appuyant sur son nouveau système d’informations.

Poursuivre et développer des partenariats, partager notre expertise associative

Le système associatif dont nous défendons les valeurs et les principes est aujourd’hui fortement interpellé, dans un contexte global de limitation des dépenses sociales et d’incitation aux regroupements. L’ouverture de l’association contribue à faire connaître et reconnaître son expérience et à la confronter à celle des autres acteurs du secteur, pour trouver des réponses les plus adaptées aux besoins des personnes âgées. La mise en œuvre de partenariats et de collaborations (locales et nationales) de qualité favorise l’élaboration de ces réponses, en les inscrivant dans le projet de vie de la personne. Notre vitalité associative nous permet aussi de proposer notre soutien auprès d’associations fragilisées ou en difficulté.

Valoriser et diversifier nos ressources

Le développement du projet associatif, notamment dans sa volonté réaffirmée d’accueillir les personnes aux revenus modestes, engage l’association à rechercher des financements propres stables en complément des subventions qui lui sont attribuées. Ils doivent permettre de pérenniser et développer nos activités et la qualité d’accompagnement cohérente avec nos valeurs.

Gérer et adapter notre immobilier aux besoins des résidents

L’association porte une attention particulière aux lieux de vie et/ou d’accompagnement des personnes âgées accueillies : ils participent pleinement à son objectif de « prendre soin » et de sentir dans un « chez soi ». Elle en organise l’entretien et en prévoit à court, moyen et long terme l’évolution et les investissements nécessaires afin de sécuriser les activités et répondre aux besoins exprimés par les résidents et leurs familles. Cette gestion immobilière doit aussi s’inscrire dans les conditions compatibles avec les contraintes financières externes et l’évolution de la législation.

Cultiver des espaces de dialogue

Le partage, l’échange et le dialogue sont au cœur des valeurs qui constituent notre projet. Au-delà des instances prévues à cet effet, le développement de moments d’échanges, la prise en compte de l’expérience des résidents, des aidants, des bénévoles constitue une des sources de l’évolution de Chemins d’Espérance. Dans le même esprit, fidèle à celui des congrégations fondatrices, la mise en place de collaborations avec des acteurs à même d’apporter un accompagnement spirituel, respectueux des croyances et des projets de chacun, participe au maintien de notre caractère propre.